Togorama.com - Accueil
 
La Première Communauté Togolaise
Inscrivez-vous!
  Accueil Actualité Membres Plan du Site Forum
Navigation
Culturama
Sondages
Comment avez vous connu Togorama
En surfant sur le Net
Par le moteur Google
Recherche sur Yahoo
De la part d'un(e) Ami(e)
Qui est en ligne
7 utilisateur(s) en ligne (dont 1 sur Culturama)

Membre(s): 0
Invité(s): 7

plus...
Referencement GoogleCe site est listé dans la catégorie Pays : Togo Dictionnaire
Stats
SmartNews is developed by The SmartFactory (http://www.smartfactory.ca), a division of InBox Solutions (http://www.inboxsolutions.net)
Culturama > >
Publié par Webmaster le 13/5/2006 (2677 lus)

Ce roman qui emprunte les codes d’un guide pratique à destination des candidats africains à l’immigration en France, nous plonge dans la dure réalité d’un jeune homme, Isaac, qui souhaite échapper à sa condition précaire de citoyen moderne africain, à savoir pauvreté, manque de perspective et parfois violence. La force de ce livre réside dans le ton humoristique, lucide et déterminé du narrateur. Il n’a aucune illusion sur la difficulté de l’entreprise et sur les conditions et obstacles qui se dressent devant lui, il maîtrise les données du problème et met tout en œuvre pour atteindre son but, qui au fond est la survie !

Sans adopter les travers de certains essais sur une question sérieuse comme celle-ci (données chiffrés précises, rappels historiques etc), Luc Bassong nous livre un portrait psychologique et narratif très crédible du jeune candidat à l’immigration. Le postulat de départ est simple : la misère et le manque de perspective pousse un jeune père de famille à se fixer comme objectif principal et indiscutable l’installation en France, et ce, malgré son amour pour sa famille. Ainsi le jeune homme met en œuvre toute une stratégie pour parvenir à ses fins, n’envisageant absolument pas d’échouer.
Les chapitres concis alternent les réflexions acides et objectives sur le thème et les problématiques de l’aspirant immigré (Leçon : la théorie) et le récit cocasse des aventures d’Isaac (Exercice : la mise en pratique).



Au fil des pages, on découvre le quotidien, les rêves, l’intimité et les questionnements de l’homme qui se cache derrière le statut administratif de l’immigré ou du clandestin. Nous avons l’habitude d’envisager la question sous l’angle sociologique, démographique ou politique et non humain. Or ce livre nous téléporte dans la tête d’un candidat, dans ses hésitations, ses réflexions, et permet à ceux qui n’ont jamais humanisé ces « catégories administratives » de se demander : Comment j’aurais fait si j’étais dans son cas ?

Cet ouvrage au ton léger a néanmoins l’avantage de pousser à l’interrogation sur l’acculturation et le modèle occidental, la quête du bonheur et le prix à payer pour ce qu’on croit être le bonheur, la réalité d’un être menotté socialement et les trésors d’ingéniosité qu’on peut développer pour résoudre cette impossible équation : comment survivre dans un environnement déstructuré (certains états d’Afrique) ou en milieu hostile (L’Europe des sans papiers) ?

On découvre des personnages à l’histoire tourmentée et à travers eux, on aborde également sur le plan humain d’autres fléaux sociaux liés à la question de l’immigration : la prostitution en Afrique, l’escroquerie et autres menus trafics.


La conclusion de l’ouvrage, sous forme de corrigés des exercices (L’expérience de la vie de clandestin par opposition aux projets imaginés en Afrique), nous dévoile la triste vie d’un sans-papier à Paris, de quoi décourager tout jeune qui pense qu’il suffit d’atteindre sa destination : ce n’est que le début des problèmes !
On peut évidemment reprocher à ce livre de donner une piètre image des réalités africaines, les personnages étant au mieux très rusés, au pire malhonnêtes. Cependant cela est totalement occulté par la réflexion qu’il suscite sur une réalité dramatique qu’on ne peut ignorer et qui a déjà été abordée dans d’autres romans (par exemple par Fatou Diome, dans « le ventre de l’Atlantique »). L’accessibilité et l’humour lucide de ce livre est un véhicule très efficace vers une réflexion humaine sur ce sujet.

Luc Bassong permet à toute personne concernée ou sensibilisée, de s’interroger sur les solutions à envisager pour stopper l’hémorragie humaine. Cette énergie déployée de façon isolée ne serait-elle pas plus salutaire si elle était mutualisée et canalisée sur la lutte contre la corruption et la malgouvernance en Afrique ou dans la création de projets ? Idée naïve mais à méditer ! En tout cas ce livre est à mettre dans les mains de tous ceux qui pensent que la France est un El-Dorado sans y avoir mis les pieds...

  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Autres articles dans cette catégorie Date clics
AYA de Yopougon
13/11/2006
1940
Moi Tituba la sorciere
10/7/2006
3821
13/5/2006
2678
Le Paris noir
13/5/2006
2372
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
Derniers ajouts
Aledjo.JPG
Afrique2.jpg
Afrique1.jpg
Ashanti5.jpg

Les plus envoyées en ecard
Ashanti2.jpg
Ashanti5.jpg
Lauryn_Hill_6.jpg
Aledjo.JPG

Plus vue
Ashanti2.jpg
Ashanti5.jpg
Tyra_Banks_2.jpg
Lauryn_Hill_6.jpg

Connexion
Recherche
Sur Togorama

Accueil | Messagerie | Contacter-nous | Membres | Plan du site | Forum

Copyright © 2005-2006 Togorama, tous droits réservés
Conception et code par l'équipe Togorama avec la technologie XOOPS

Page générée en 0.062 Secondes | 1 requêtes Sql