Togorama.com - Accueil
 
La Première Communauté Togolaise
Inscrivez-vous!
  Accueil Actualité Membres Plan du Site Forum
Navigation
Culturama
Sondages
Comment avez vous connu Togorama
En surfant sur le Net
Par le moteur Google
Recherche sur Yahoo
De la part d'un(e) Ami(e)
Qui est en ligne
15 utilisateur(s) en ligne (dont 1 sur )

Membre(s): 0
Invité(s): 15

plus...
Referencement GoogleCe site est listé dans la catégorie Pays : Togo Dictionnaire
Stats
Faits divers : 
Posté par webmaster le 08/05/2007 (1384 lectures)
Faits divers

Lomé la capitale togolaise est toujours dans le noir. Le délestage électrique prend une allure qui n’encourage pas les loméens.

Les sociétés vivent les affres de la crise énergétique et les aliments à congeler sont jetés à longueur de journée.



Contrairement à ce qui a été annoncé par le Gouvernement Togolais, la fin de la crise énergétique n’est pas pour demain. Malgré la signature de diverses conventions par le Gouvernement avec à la tête le Chef de l’Etat en personne, rien n’est fait et la situation ne s’améliore pas.

A Lomé et dans d’autres villes du pays ce sont plutôt les marchands de groupes électrogènes et les stations d’essence qui font de très bonnes affaires. Les groupes électrogènes coûtent 33 000 F CFA et plus, selon la capacité et les appareils électriques qu’on veut utiliser.

Certains quartiers restent dans le noir pendant des nuits entières et l’administration publique vit au ralenti. Le quartier administratif n’a l’électricité que pour à peine deux heures de temps par jour. Il arrive aussi que les bureaux administratifs n’ont pas d’électricité durant 1 à 3 jours de suite. « Et le mal c’est qu’ils ne se planifient pas pour donner l’électricité à la zone administrative aux heures ouvrables » déclare un fonctionnaire d’Etat qui est fatigué de « causer à longueur de journée sous les arbres du service ».

La situation est grave et le Togo enregistre déjà des milliards et milliards de francs CFA de perte. L’économie du pays ne cesse de subir les conséquences et si rien n’est fait , la pauvreté va s’accentuer , les maladies (surtout digestives à cause des problème de congélation des aliments) vont se multiplier et les répercussions seront graves pour le Togo.



Autres articles
15/01/2009 -
11/11/2008 -
13/10/2008 -
13/10/2008 -
02/05/2008 - Plus de 1,2 million de dollars des bailleurs de fonds pour des ARV au Togo
02/05/2008 - Les ONG souhaitent une commission "efficace"
01/04/2008 -
01/04/2008 - Environnement : le gouvernement se veut vertueux
06/03/2008 -
06/03/2008 - 14e Edition Election Miss Togo

Connexion
Recherche
Sur Togorama

Accueil | Messagerie | Contacter-nous | Membres | Plan du site | Forum

Copyright © 2005-2006 Togorama, tous droits réservés
Conception et code par l'équipe Togorama avec la technologie XOOPS

Page générée en 0.047 Secondes | 1 requêtes Sql