Togorama.com - Accueil
 
La Première Communauté Togolaise
Inscrivez-vous!
  Accueil Actualité Membres Plan du Site Forum
Navigation
Culturama
Sondages
Comment avez vous connu Togorama
En surfant sur le Net
Par le moteur Google
Recherche sur Yahoo
De la part d'un(e) Ami(e)
Qui est en ligne
4 utilisateur(s) en ligne (dont 1 sur )

Membre(s): 0
Invité(s): 4

plus...
Faits divers : 
Posté par webmaster le 04/06/2007 (2024 lectures)
Faits divers

Le président de l'Observatoire togolais de la bonne gouvernance (OTBG), Maitre Martial Akakpo, avocat inscrit au barreau de Lomé, a ete arrêté jeudi dans son cabinet, devant son personnel et ses clients.



Il est victime depuis le 1er juin d'une cabale judiciaire et a été conduit à la prison civile de Lomé, a-t-on appris de sources officielles concordantes.

Alors que tout le monde reconnaît et salue le professionnalisme, l'intégrité et la rigueur de Me Martial Akakpo, le juge d'instruction, magistrat de siège, dit agir sur des instructions reçues de sa hiérarchie, et rejette d'un revers de main toutes les propositions des avocats de la victime, notamment la mise sous contrôle judiciaire aux fins de l'instruction du dossier, ou le versement d'une caution.

Cette arrestation est une violation des conventions, des coutumes et usages pratiqués dans tout corps judicaire, notamment au Togo, souligne-t-on.

Quant au fond du dossier il s'agit d'une altercation entre l'avocat et son beau cousin et d'une gifle que lui a infligée Martial Akakpo suite à des propos désobligeants que le plaignant a tenu à son encontre. Signalons qu'en Avril dernier le Procureur avait classé ce dossier sans suite.

De source proche du dossier il n'y a aucune raison objective judiciaire qui justifierait la mise sous les verrous l'avocat si ce n'est selon certaines indiscrétions ses prises de positions réclamant pour son pays la bonne gouvernance politique et économique.

C'est le lieu d'interpeller les autorités de ce pays sur la nécessité d'une justice indépendante, et l'obligation pour tous de respecter les lois en vigueur dans notre pays.

Nous lançons ici un appel solennel aux démocrates, aux défenseurs des droits de l'homme aux juristes du monde entier d'exercer des pressions sur le gouvernement togolais afin que Martial Akakpo arbitrairement incarcéré soit rapidement libéré.



Autres articles
15/01/2009 -
11/11/2008 -
13/10/2008 -
13/10/2008 -
02/05/2008 - Plus de 1,2 million de dollars des bailleurs de fonds pour des ARV au Togo
02/05/2008 - Les ONG souhaitent une commission "efficace"
01/04/2008 -
01/04/2008 - Environnement : le gouvernement se veut vertueux
06/03/2008 -
06/03/2008 - 14e Edition Election Miss Togo

Connexion
Recherche
Sur Togorama

Accueil | Messagerie | Contacter-nous | Membres | Plan du site | Forum

Copyright © 2005-2006 Togorama, tous droits réservés
Conception et code par l'équipe Togorama avec la technologie XOOPS

Page générée en 0.128 Secondes | 1 requêtes Sql