Togorama.com - Accueil
 
La Première Communauté Togolaise
Inscrivez-vous!
  Accueil Actualité Membres Plan du Site Forum
Navigation
Culturama
Sondages
Comment avez vous connu Togorama
En surfant sur le Net
Par le moteur Google
Recherche sur Yahoo
De la part d'un(e) Ami(e)
Qui est en ligne
3 utilisateur(s) en ligne (dont 1 sur )

Membre(s): 0
Invité(s): 3

plus...
 : 
Posté par webmaster le 21/02/2008 (1668 lectures)

LOME, 21 février 2008

Dix-sept pays africains, dont le  Togo, ont décidé d'unir leurs efforts pour la protection des  éléphants, menacés de disparition et dont la population actuelle  en Afrique est estimée à 450.000, a rapporté mercredi le site  internet republicoftogo.com citant un communiqué publié mardi par  une ONG de défense des animaux.  

Ces pays, où sont recensés les populations d'éléphants du  continent, ont annoncé leur décision à l'issue d'une réunion tenue les 6 et 7 février à Bamako à l'initiative du Mali et du Kenya,  selon le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), qui était "facilitateur" de la rencontre. 



"Pour sauver les derniers éléphants, ces Etats africains ont  signé la +Déclaration de Bamako+, marquant une formalisation de  leur coopération dans la lutte pour la conservation de l'éléphant  et contre le trafic de l'ivoire", a-t-il indiqué. 

Outre le Mali et le Kenya, étaient représentés à la réunion,  entre autres, le Niger, le Sénégal, le Burkina Faso, la Sierra  Leone, la Guinée-Bissau, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Togo,  le Nigeria, le Ghana, le Liberia, le Rwanda et l'Ethiopie, selon  l'ONG. 

La "Déclaration de Bamako sur les éléphants" constitue "une  action significative pour les Etats de l'aire de répartition de  l'éléphant africain", a estimé le chef du service kenyan de la vie sauvage (KWS - Kenya Wildlife Service), Patrick Omondi, cité dans  le communiqué. 

"Non seulement nous adoptons une attitude commune contre  l'abattage de nos éléphants aujourd'hui menacés, mais nous  discutons aussi ensemble de l'importance d'une politique forte  pour la conservation de l'éléphant et des stratégies de gestion, (. ..) essentielles pour le maintien des populations d'éléphants", a- t-il affirmé. 

Selon l'IFAW, les populations d'éléphants sont passées de près  de 1,3 million d'invidus au début des années 1970 à quelque 450. 000 actuellement. 

Les pachydermes sont notamment abattus par des braconniers pour leur ivoire, dont le commerce constitue un point récurrent  d'achoppement dans les discussions sur la protection des éléphants.  



Autres articles
15/01/2009 -
11/11/2008 -
13/10/2008 -
13/10/2008 -
02/05/2008 - Plus de 1,2 million de dollars des bailleurs de fonds pour des ARV au Togo
02/05/2008 - Les ONG souhaitent une commission "efficace"
01/04/2008 -
01/04/2008 - Environnement : le gouvernement se veut vertueux
06/03/2008 -
06/03/2008 - 14e Edition Election Miss Togo

Connexion
Recherche
Sur Togorama

Accueil | Messagerie | Contacter-nous | Membres | Plan du site | Forum

Copyright © 2005-2006 Togorama, tous droits réservés
Conception et code par l'équipe Togorama avec la technologie XOOPS

Page générée en 0.132 Secondes | 1 requêtes Sql