Togorama.com - Accueil
 
La Première Communauté Togolaise
Inscrivez-vous!
  Accueil Actualité Membres Plan du Site Forum
Navigation
Culturama
Sondages
Comment avez vous connu Togorama
En surfant sur le Net
Par le moteur Google
Recherche sur Yahoo
De la part d'un(e) Ami(e)
Qui est en ligne
1 utilisateur(s) en ligne (dont 1 sur )

Membre(s): 0
Invité(s): 1

plus...
International : 
Posté par webmaster le 20/05/2006 (1548 lectures)
International

Des centaines de Béninois se sont rassemblés vendredi à Cotonou pour manifester contre le ministre français de l'Intérieur et son projet de loi sur l'immigration, qu'ils jugent injuste.

Des policiers anti-émeutes et des soldats ont été déployés autour du ministère de l'Intérieur où Nicolas Sarkozy était reçu par son homologue béninois, tandis que quelque 300 personnes dont un grand nombre d'étudiants, manifestaient aux cris de: "Sarkozy, on ne veut pas de toi au Bénin"; "Raciste, hors de chez nous"; "Sarkozy égale zéro".

Le ministre de l'Intérieur avait reçu un accueil similaire la veille au Mali, première étape de son voyage en Afrique de l'Ouest, où il a défendu son projet de loi sur "l'immigration choisie", adopté mercredi en première lecture par les députés français.

Le texte, qui vise à accorder des visas en fonction des besoins du marché du travail français, a été dénoncé dans les anciennes colonies françaises comme raciste, discriminatoire et de nature à piller l'Afrique de ses éléments les plus qualifiés.

"LA FRANCE NE DOIT PAS NOUS FERMER LA PORTE"

Sarkozy a expliqué jeudi au Mali qu'il voulait aider les immigrants vivant légalement en France et il a proposé aux Maliens qui y travaillent des exemptions fiscales pour l'argent envoyé dans leur pays afin de financer des projets de développement.

Mais avec un taux de chômage dépassant 50% dans certaines parties de l'Afrique de l'Ouest, les jeunes gens sans espoir de trouver un emploi ne comprennent pas que l'ancienne puissance coloniale leur refuse des visas après avoir dans le passé tiré profit du travail des immigrés.

"La France ne doit pas nous fermer la porte. Nous disons que la loi sur l'immigration est de l'esclavage sous une forme nouvelle et on ne veut pas de Sarkozy", affirme Bonaventure Bleme, un étudiant en économie participant à la manifestation de Cotonou.

Le futur candidat à l'investiture de l'UMP pour l'élection présidentielle de l'an prochain s'est entretenu à Cotonou, la capitale politique du Bénin, avec le nouveau président Yayi Boni, de la politique française en Afrique, et notamment de l'immigration et de l'aide.

"Nous sommes parvenus à un large consensus sur la nécessité pour l'Afrique en général et le Bénin en particulier de conduire une grande politique de développement, et sur la nécessite de la complémentarité entre l'Afrique et l'Europe", a déclaré le ministre de l'Intérieur à l'issue de la rencontre.

"Le président Yayi Boni m'a dit que la meilleure façon de maîtriser à long terme les flux migratoires, c'est de donner à l'Afrique la chance du développement", a-t-il ajouté.

"Il m'a dit que l'Afrique était en partie responsable de sa situation et que la relation entre la France et l'Afrique sur la base d'une responsabilité partagée était quelque chose de très juste."

"Je lui ai parlé de l'esprit qui prévalait dans la loi qu'on a voté, et combien nous avons le souci de former des étudiants et que je voulais travailler avec eux sur la façon dont on peut former ces étudiants pour aider à développer le Bénin", a conclu Nicolas Sarkozy.



Autres articles
15/01/2009 -
11/11/2008 -
13/10/2008 -
13/10/2008 -
02/05/2008 - Plus de 1,2 million de dollars des bailleurs de fonds pour des ARV au Togo
02/05/2008 - Les ONG souhaitent une commission "efficace"
01/04/2008 -
01/04/2008 - Environnement : le gouvernement se veut vertueux
06/03/2008 -
06/03/2008 - 14e Edition Election Miss Togo

Connexion
Recherche
Sur Togorama

Accueil | Messagerie | Contacter-nous | Membres | Plan du site | Forum

Copyright © 2005-2006 Togorama, tous droits réservés
Conception et code par l'équipe Togorama avec la technologie XOOPS

Page générée en 0.16 Secondes | 1 requêtes Sql