Date 08/11/2007 | Sujet : Politique

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, a quitté Lomé mercredi matin à 7h15 pour Washington. Pendant trois jours, il rencontrera les responsables des institutions financières internationales. Togo is back ! Le Togo est de retour. Au terme des élections législatives qui se sont déroulées dans la transparence, le pays a achevé de remplir sa feuille de route démocratique et est de retour au sein de la communauté internationale.

Il faut désormais accompagner la relance économique après 14 ans de sanctions imposées par l’Union européenne et de nombreux pays et par le Fonds monétaire international et par la Banque mondiale (BM).


C’est tout l’objet du voyage que Faure Gnassingbé entreprend à partir d’aujourd’hui à Washington.

Durant son séjour, il rencontrera le tout nouveau directeur général du FMI, le Français Dominique Strauss-Kahn et le patron de la BM, l’Américain Robert B. Zoellick.

"Nous espérons relancer nos activités avec ce pays à l'issue des prochaines élections législatives. Ce qui permettra au Togo de retrouver le niveau de croissance pouvant conduire à la réduction de la pauvreté", avait expliqué en mars dernier à Lomé James Bond, le directeur des opérations de la Banque mondiale au Togo.

Les législatives du 14 octobre dernier ont été validées par les observateurs étrangers. Il n’y a donc plus d’obstacle à une reprise de la coopération avec la BM, mais également avec le FMI.

Reste maintenant à fixer le cadre de cette relation.

Lors de son séjour à Washington, Faure Gnassingbé pourrait aussi s’entretenir avec des responsables américains en charge du commerce avec l’Afrique.

La perspective d’une adhésion du Togo à l’Agoa est désormais envisageable.

L’Agoa, lancée en 2000, permet à certains produits fabriqués par les pays africains d’accéder au marché américain à conditions préférentielles.





Cet article provient de Togorama.com
http://www.togorama.com

L'adresse de cet article est :
http://www.togorama.com/modules/news/article.php?storyid=265